Accueil > Philosophie > Un métier

   Paysagiste: un métier


Maître de l’Art…


L’observation du site à l’étude est le premier geste du paysagiste: lire et comprendre une structure, des lignes, des usages, une atmosphère, une histoire…. Saisir et ressentir ce qui fait vivre l’espace ou ce qui lui manque mobilise la sensibilité du paysagiste et ses connaissances scientifiques. La finesse, la justesse de l’analyse en dépend. Riche de cette appréhension, le paysagiste peut ensuite laisser son imagination courir, sa poésie vagabonder…. Vient ensuite l’intégration des contraintes techniques et financières qui vont venir cadrer ces idées pour les rendre  concrétisables au regard des possibles.

Dans ses études prospectives, l’Atelier vise à  mettre en cohérence l’ensemble des potentialités et projets émergeant à différentes échelles territoriales  (géographie, structures urbaines existantes, qualité et fonctionnement des espaces, équipements, patrimoine historique, naturelle, etc). Cette stratégie guide la commune vers des actions concrètes échelonnées dans le temps.


 



La transformation urbaine… Un travail d’équilibriste…


Le projet  urbain est toujours une volonté d’évolution. L’attention portée au site à l’étude, aux ambitions du maître d’ouvrage et aux besoins des usagers, est capital pour la richesse et la justesse du projet à venir. Du diagnostic posé aux propositions de scénarios, l’Atelier se veut pertinent , créatif  et précis dans ses réponses.

  L’atelier travaille sur l’articulation de dimensions complémentaires : formes spatiales et environnementales au sens large. Cette démarche croisée présente l'intérêt d’argumenter le projet aujourd'hui et de mieux l’exploiter demain. Une recherche constante de propositions opérationnelles, de solutions spatiales validées par une faisabilité technique et financière guide les études : la mise en valeur du patrimoine bâti, la gestion de l’eau, l’optimisation des déplacements et circulations, etc.  sont autant d’objectifs qui vont orienter et faire émerger le projet paysager.



    

Les projets de l’Atelier ne sont pas une libre expression de dessinateur mais s’inscrivent dans une juste transformation de l’existant pour en révéler les qualités urbaines, environnementales et sociales. Chaque projet est un défi exaltant: s’imprégner de l’esprit d’un lieu, de sa singularité en faisant de ses contraintes des atouts.